Modalités d’intervention de l’Equipe d’Appui en Adaptation et Réadaptation

Pour qui ?

L’équipe d’appui en adaptation-réadaptation propose une évaluation de l’autonomie physique, psychique et sociale :
• aux personnes âgées,
• aux personnes atteintes de maladie chronique (SLA, SEP…)
• aux personnes handicapées vieillissantes en risque ou en perte d’autonomie demeurant à leur domicile.

 

Qui peut interpeller l’équipe ?

• La personne concernée et/ou sa famille ;
• Le médecin traitant ;
• Les intervenants du domicile : SSIAD, services d’aide à domicile, CLIC, services sociaux… ;
• Les centres hospitaliers, centres de SSR ;
• Les EHPAD notamment lors des sorties d’hébergement temporaire

 

Quand ?

Difficultés émergentes constatées, fragilités entrainant un risque de perte d’autonomie :

• Une chute,
• Des difficultés à la mobilité (transferts, déplacement…),
• Des troubles des conduites alimentaires,
• Une souffrance psychique,
• Des difficultés des intervenants à domicile (dans l’aide au transfert, dans l’adaptation du matériel…),
• Des troubles cognitifs,
• Un isolement social et/ou familial,
• Un logement inadapté à la perte d’autonomie.

Doute sur la pérennité du maintien à domicile :

• Epuisement de l’aidant,
• De multiples hospitalisations ou retour à domicile incertain malgré la préparation et la mise en place des aides,
• Pour faciliter un retour à domicile en poursuivant le travail engagé par les professionnels des établissements.

 

 Moyens d’intervention

L’équipe d’appui en adaptation et réadaptation est composée des professionnels suivants :

• ergothérapeute
• assistante sociale
• psychologue
• diététicien.

Lorsque l’équipe est sollicitée un de ses professionnels se déplace au domicile sur rendez-vous pour
effectuer une évaluation en fonction de la problématique.
Dans le cadre de cette évaluation des préconisations seront formulées et un plan d’intervention sera
organisé en lien avec les différents intervenants du domicile :

• évaluation de l’autonomie ;
• adaptation du lieu de vie, préconisation et mise en place d’aides techniques ;
• adaptation du cadre de vie ;
• soutien psychologique ponctuelle ;
• aide aux aidants, relation d’aide ;
• bilan alimentaire et conseils nutritionnels ;
• accompagnement dans les démarches administratives.