Qualité

Une préoccupation du quotidien

La Fondation Georges Coulon travaille en permanence sur l’amĂ©lioration de la qualitĂ© et de la sĂ©curitĂ© des soins qui vous sont dĂ©livrĂ©s. Cette politique d’amĂ©lioration est conjointement menĂ©e par la CME (Commission MĂ©dicale de l’Etablissement) et la Direction.

Les grands principes :

  • Ecouter les attentes et les besoins des patients et des rĂ©sidents, des professionnels et des partenaires extĂ©rieurs, et s’assurer qu’ils sont bien perçus et pris en compte.
  • Mettre en oeuvre et faire valoir les principes gĂ©nĂ©raux Ă©noncĂ©s dans la charte de la personne hospitalisĂ©e, dans la charte de la personne accueillie et dans la charte de la personne âgĂ©e dĂ©pendante.
  • Promouvoir l’amĂ©lioration continue de la qualitĂ© et de la sĂ©curitĂ© des soins dĂ©livrĂ©s aux personnes.
  • Garantir la sĂ©curitĂ© de tous.
  • Respecter les obligations lĂ©gales applicables et prendre en compte les observations Ă©mises par les autoritĂ©s.
  • Tendre vers l’efficience ;
  • Evaluer rĂ©gulièrement l’atteinte des objectifs.

Conjointement menĂ©e par la Direction et la Commission MĂ©dicale d’Etablissement (CME), cette politique d’amĂ©lioration continue de la qualitĂ© et de la gestion des risques s’appuie sur un ComitĂ© de Pilotage de la QualitĂ© et de la Gestion des Risques chargĂ© de la coordination et de l’animation de la dĂ©marche. Ce comitĂ© dĂ©finit et met en oeuvre le programme d’actions d’amĂ©lioration continue de la qualitĂ© et de la gestion des risques et il mesure l’efficacitĂ© de sa mise en oeuvre.

Des moyens mis en oeuvre pour une plus grande qualité et sécurité des soins, notamment les suivants :

Sur diffĂ©rentes thĂ©matiques, des groupes de personnes se rĂ©unissent pour Ă©valuer les pratiques dans le but d’amĂ©liorer la qualitĂ© et la sĂ©curitĂ© des soins :

    • le CLIN : ComitĂ© de Lutte contre les infections associĂ©es aux soins
    • le CLUD : ComitĂ© de Lutte contre la Douleur
    • le CLAN : ComitĂ© de Liaison Alimentation Nutrition
    • la COMEDIMS : Commission des MĂ©dicaments et des Dispositifs MĂ©dicaux StĂ©riles
    • le CSTHE : ComitĂ© de SĂ©curitĂ© Transfusionnel et d’HĂ©movigilance
    • la CIV : Cellule d’Identito-Vigilance
    • le groupe de travail « Plaies : de la prĂ©vention Ă  la cicatrisation »
    • le comitĂ© de pilotage de la prise en charge mĂ©dicamenteuse
    • etc.

L’établissement développe auprès de ses professionnels une culture du signalement des événements dommageables pour les personnes et les biens.

L’objectif est ensuite de les analyser pour mieux les comprendre et de faire en sorte qu’ils ne surviennent pas Ă  nouveau. Dans ce cadre, des comitĂ©s de retour d’expĂ©rience (CREX) se rĂ©unissent rĂ©gulièrement pour analyser ces incidents afin d’identifier des actions de prĂ©vention et /ou de correction.

Des rĂ©flexions sont menĂ©es au sein de l’Ă©tablissement sur les pratiques et les questions Ă©thiques posĂ©es par des situations vĂ©cues concernant l’accueil et la prise en charge des patients. Ceci se traduit par des analyses de la pratique professionnelle qui sont rĂ©gulièrement menĂ©es ou encore la conduite d’un groupe Ă©thique qui se rĂ©unit plusieurs fois par an.

La Certification des Ă©tablissements sanitaires :

  • Une auto-Ă©valuation rĂ©alisĂ©e par l’ensemble des professionnels eux-mĂŞmes sur leurs pratiques et le fonctionnement global de l’établissement.
  • Une visite rĂ©alisĂ©e sur place par des experts visiteurs missionnĂ©s et formĂ©s par la HAS (Haute AutoritĂ© de SantĂ©).
  • La rĂ©daction d’un rapport de certification mentionnant notamment les prioritĂ©s d’amĂ©lioration que la HAS recommande ou exige de l’établissement.

L’Ă©valuation des Ă©tablissements et services mĂ©dico-sociaux :

  • L’évaluation interne est rĂ©alisĂ©e par les professionnels eux-mĂŞmes. Celle-ci est conduite de manière continue et fait l’objet d’un rapport Ă©crit tous les 5 ans adressĂ© Ă  l’Agence RĂ©gional de SantĂ© (ARS) et Ă  la HAS (Haute AutoritĂ© de SantĂ©).
  • L’évaluation externe est rĂ©alisĂ©e par un organisme externe habilitĂ© par la HAS.
  • Les champs des Ă©valuations externes et internes sont les mĂŞmes et concernent les activitĂ©s et prestations dĂ©livrĂ©es par l’établissement aux personnes
    accueillies.